La plume de Gasso

La plume de Gasso saison 2015-2016 n° 2

 

Saaaaaaalut Pelleton

Pelleton, il est magique. Dommage que ne le voit pas plus dans le vestiaire parce qu’il nous fait tellement rire. Un sacré bon type ! Il est sujet à beaucoup de pronostics aussi. Entre nous, quand il est là, il n est pas rare qu’on parie sur le temps qu’il va faire à l’entrainement sur glace ;-) Je m’explique.

David Pelletier de son vrai nom mais amicalement surnommé Pelleton, Serge, Gaston ou Prototype de la flemme, souffre d’un truc médicalement non identifié. Pour de vrai. Il est souvent trèèèèès fatigué ou alors, il a mal à la tête. Un mal de cremole qui l’a mis sur la touche un bon bout de la saison passée (alors qu’il était, avec son pote Bryan Ryf, le seul joueur professionnel de l’équipe), pour finalement être en feu en playoff.

Cette saison, après 2 entrainements physiques de feu à la fin du mois d’avril, nous n’avons plus eu trace de Pelleton. Depuis qu’on est de retour sur la glace, il s’est pointé régulièrement à l’entrainement mais je ne me souviens pas l’avoir vu en terminer un.  Bon, pour un mec qui a mal à la tête, c’est pas trop malin de faire ce qu’il fait au two-touch. On lui a tous dit d’arrêter de faire des têtes quand on joue au foot à l’échauffement hors-glace.

Enfin bref, on espère tous que son voyage à Atlanta lui fera le plus grand bien (autant que celui à Aya Nappa cet été). Il part demain samedi avec Greg afin de se faire consulter par des médecins spécialisés, qui on l’espère, seront capables de soigner ces maux. Car Pelleton, on l’aime beaucoup. Reviens-nous vite en forme copain, ça commence bientôt les play-offs.

 

Gasso#96

 

———————————————————————————————————————

La plume de Gasso saison 2015-2016 n° 1

 

Jeffrey ! Ramène-nous des glaçons

Après une préparation hors glace bien plus longue et  plus poussée que d’habitude, l’équipe du HC Sarine a débuté officiellement sa saison sur glace lors de notre désormais traditionnel camp d’entrainement à Roanne, en France. Avec l’arrivée de notre nouvel entraineur, nous n’avons pas trop eu le temps de rigoler. Entrainement le vendredi soir, le samedi matin puis un match contre l’équipe locale qui joue en 2ème division française perdu 3-2 dans la dernière minute. Bref, on a eu beaucoup plaisir et bonne discipline.

Après le match et c’est là que les choses sérieuses commencent… Ah non, j’ai oublié de vous dire que Nanar, oui le grand Bernard Madhof a joué avec nous car on était que 11 joueurs sinon. Un pur régal pour le nombreux public Français tant l’homme n’a rien perdu de sa superbe!!! La classe!

Donc, après le match, une petite soirée tranquille dans une boite de nuit de la région a donc couronnée la fin de notre camp pour enfin rentré sur Fribourg le dimanche matin. Dans le bus, Jeffrey ressemblait à un glaçon, sans chemise ni pantalon, du moins, sans ceux de la veille. Bizarrement, le bus n’était plus équipé de son extincteur. Nous avons pris le petit déjeuner sur la route. Au menu, des œufs, une pomme et des croissants, un régal. L’hôtesse était fort sympathique ;-) . Il faisait tellement chaud que nous étions tous à torse nu, Reichuk était carrément à pied nu. Il a balancé ses pompes le mec. Pour que le weekend soit parfait, il ne nous manquait que notre fleuriste préféré.

Bonne chance pour tout déchiffrer……..

 

Gasso#96

 

———————————————————————————————————————

La plume 1 saison 2014-2015

Après de longs mois de pause et toute la pression que Ludovic-Mark Mowers a mis sur mes épaules afin de recommencer la plume de Gasso, me voici de retour.

Cette saison, le visage de l’équipe à beaucoup changé et rajeuni. Quoi que… Neuneu, 33 ans mais avec une hanche d’un homme de 18 ans, oui le grand, le véritable, le vrai, l’énorme Stéphane Neuhaus a repris officiellement du service au HC Sarine. Wow !!! Il fait peur à n’importe quel joueur de l’équipe y compris l’entraineur tellement il est respecté dans le petit monde du hockey Suisse. Il est capable de faire rire tout le vestiaire avec ces bonnes vieilles histoires lorsqu’il jouait en juniors élites, au HC Villars (où d’ailleurs personne ne l’a oublié) ou à Sarine grâce à ces répliques fétiches genre :

-       Ah ta gueule Ratal

-       Tcheu chu fou

-       Hein ? Gratos

-       Tu joues gehts ou bien normal ?

Il a même réussi à dire « ha ta gueule » à un ordinateur de péage en France qui lui disait bonne route lors de notre déplacement pour Roanne et notre camp d’entraînement fort sympathique. D’ailleurs, il semblerait que certains joueurs ce sont amusé avec des bonbonnes d’azote par là-bas. Pour la PETITE histoire.

Mais pour revenir à Neuneu, il est juste magique ce gars ! C’est le seul homme que je connaisse qui dit à l’entraineur: fou moi sur le banc, j’suis nul à chier. Il a aussi un sacré leadership l’homme à la hanche en carbone. A l’entrainement, il n’hésite pas, lorsque coach Bouquet nous explique une sortie de zone, à prendre la parole, lui piquer le feutre et nous expliquer SA sortie de zone sans que l’entraineur lui dise quoi que ce soit. Mieux, il approuve! La grande classe notre neuneu! Un charisme hors du commun qui, à mon avis, lui a permis d’être aussi performant durant toutes ces années!

Merci NEUNEU d’être… NEUNEU

A+

Gasso

———————————————————————————————————————

Même si pas grand monde comprendra, je suis obligé de l’écrire. Qu’est-ce qu’ion a rit au retour du match au Le Locle!!

« Salut, je suis un jeune homme de x ans, xxx aux yeux xxx. Je mesure 1 m x, corpulence athlétique (je fais énormément de sport) je souhaiterais te rencontrer. J’espère que cela est possible. J’attends ta réponse. Bisous. » Message reçu sur le groupe Waths app de Sarine.

« Ah pardon, c’était pour une autre personne, c’était un travail de communication pour les cours. » Mais bien sur!

No comment,

Gasso#96

———————————————————————————————————————

Mecrredi, à l’entrainement, surprise : notre président Kym Schnarrenberger est arrivé avec son vieux sac de hockey, avec une canne et sans patins. La star Pirell Perler, qui a tout son équipement à double (normal quand on est une star) lui a prêté une paire. Le tour était joué! Canne toilée, patins affûtés, Kym était en une motivation… qui, malheureusement pour lui, n’aura durée qu’une vingtaine de minutes.

Hé oui, depuis qu’il est le chef de fil du HC Sarine et surtout après s’être pris quelques minutes de punition ainsi qu’une pénalité de match pour « coup de hache » la saison dernière, il n’avait plus rechaussé les patins et empoigné sa crosse. Et, figurez-vous, cela s’est remarqué non pas dans ses flip-passes approximatives mais plutôt par sa condition physique qui n’est plus tout à fait compatible avec le niveau de jeu en 2ème ligue (hé oui, il faut la moindre être en forme) et son alimentation qui, en mangeant dans les meilleures tables de la ville à nous trouver des sponsor etc reste certainement à désirer… C’est ainsi que notre cher président quitta la glace après moins de la moitché (dixit Darbellay) de la pratique, la tête bien basse et tout désolé. Car, comme mentionnait une de mes premières plume, le Boss nous a toujours fait des théories mais surtout, nous disait de toujours tout donner à l’entrainement et aux matchs. Mais Schnarri, en grand travailleur et « jusqu’au boutiste » qu’il est nous a promis de revenir aux prochains entrainements avec une condition physique améliorée.

Chez nous, le président, il montre l’exemple !!!

A bientôt

Gasso#96

———————————————————————————————————————

Dur reprise pour le HC Sarine !! Aie ! Durant les fêtes, nous nous sommes entrainés que deux fois pour préparer le début d’année 2014 qui commençait par un match dimanche 5 janvier face à une grosse cylindrée du championnat, Le HC Moutier. Et paf : 12 – 4 dans les dents !

Pas ridicule dans le 1er tiers, on ne peut pas dire qu’il en aura été autant dans les deux autres périodes. Pénalités stupides, des punitions de 10 minutes pour comportement antisportif à la pelle, une pénalité de match (qui n’aurait jamais dû être sifflée ainsi) etc. De cette manière, impossible de battre un club qui occupe le haut du classement. Même avec un bon arbitrage, nous aurions perdu !

Malgré tout, on vu deux-trois beau gestes de la part de notre Kévin Pürro (qui n’a rien à se reprocher sur le match, lui ;-)).  Je ne comprends d’ailleurs pas comment le sélectionneur de l’équipe nationale Suisse ne l’a pas convoqué pour les JO de Sotchi ! Incompréhensible ! Bezina d’accord, mais pas Kévin. Kévin c’est pas un dauphin, c’est un requin lui !

A part ça, il va nous falloir une réaction car le prochain match se déroulera à Neuchâtel contre le HC Serrière, autre équipe du haut de classement.

Bonne années au poulailler à Baeri, à Mme Berchier, Crik et à vous tous ! Merci pour votre soutien !!

Gasso #96

———————————————————————————————————————

Cette saison, contrairement aux précédentes, on est quand même plus nombreux aux entrainements. Par rapport à ce que j’ai connu par le passé, c’est un miracle. Mais depuis novembre, il est de plus en plus difficile d’être plus de 15 sur la glace.

Mercredi, pour une fois que nous étions plus ou moins complet, une sacrée surprise nous est apparu au moment de rentrer sur la patinoire. En effet, une équipe de 4ème ligue y était déjà. Il y a eu un bug dans les réservations. Du coup, nous nous sommes partagés la glace entre les 2 équipes. Autant dire que ça faisait serré ;-).

Comme je le dis plus haut, les absents sont assez nombreux ces temps et pas mal d’excuses bidons arrivent dans nos oreilles. Voici une petite compilation des meilleures excuses :

-        J’ai mal aux dents, je ne viens pas à l’entrainement.

-        J’ai une petite boule sous le genou, je serai absent.

-        J’ai dû bosser jusqu’à 22h.

-        Je suis légèrement malade.

-        Un gars qui va boire une bière dans le bar du coach Bobillier alors qu’il lui a dit le jour d’avant qu’il ne venait pas pour cause de maladie.

J’en ai surement oublié pas mal mais la palme revient au mal de dents. Qu’en pensez-vous ?

Tout le HC Sarine vous souhaite de belles fêtes de fin d’année et je remercie tout particulièrement Madame Berchier, d’Enney, plaque tournante de la drogue en Gruyère selon son fiston Logan Berchier, de lire tous les vendredis la Plume.

Gasso #96

———————————————————————————————————————

Le week-end passé à été très chargé pour tous les membres du HC Sarine. Premièrement, le souper de soutien du 30.11.2013 à été un franc succès. Plus de 130 personnes étaient présente. Parmi les invités, certains joueurs du HC Fribourg-Gottéron, dont le grand Adam Hasani, homme à la triple nationalité très en forme en ce moment qui a fait craquer bien des demoiselles tellement sa beauté et son sourire sont ravageur ! Il a également pu faire connaissance de Cric, le papa à Jeremy Pirell Perler 90, entre autre. Une autre personne, Jo Mettraux, chanteur à succès dans tout le pays, surnommé « le Roger Federer de la chanson romande » a mis le feu à toute la salle rythmé de chansons françaises dont son propre titre « ma voisine ». Exceptionnel ! Toute la salle était debout en train de danser en chanter sur sa musique. Un grand moment et un honneur pour le HC Sarine d’avoir pu compter sur sa présence lors de ce premier souper de soutien. Un grand merci à toutes les personnes présentes ce soir là. Ce fût un moment magnifique !

Le lendemain, match. Pas tous les joueurs n’avaient la mine des grands jours. Pas évident de digérer toute la nourriture de la veille certainement ;-). Les nombreux spectateurs n’ont pas assisté au plus grand match de l’équipe en ce dernier dimanche de novembre mais la victoire 5-2 contre Les Ponts-de-Martels nous ont fait le plus grand bien malgré tout. De plus, l’homme en forme du moment, Kévin Pürro a marqué de son empreinte cette partie. Après son hat trick de la semaine dernière, cette fois-ci, il a tourné le match à lui tout seul en scorant à 2 reprises. Un génie ce Kévin.

Encore un grand merci aux personnes présentes  lors de ce souper de soutien. Ah, j’allais oublier, Merci Madame Berchier de lire la plume de Gasso tous les vendredis !

Gasso #96

———————————————————————————————————————

HAT TRICK – Kevin Pürro

Ça faisait un sacré moment, en faite depuis le début de la saison que toute l’équipe chambrait le grand Kevin Pürro. Surtout son frère de hockey, Mathieu Würscht car il n’avait toujours pas trouvé le chemin des filets. Il était fou ! Pour un grand buteur comme lui, c’est une période très difficile à vivre. Et, plus il essayait, moins ça marchait ;-).

Finalement, le déclic est arrivé lors de notre match à Tramelan samedi passé. Et de quelle manière. Le grand, le vrai, l’énorme Kevin Pürro a égalisé alors que nous étions mené 1-0. La délivrance pour lui et pour toute l’équipe. Mais il ne s’est pas arrêté, il était carrément inarrêtable pour dire vrai. Il en a mis encore 2 au fond des filets adverse. A lui tout seul ou presque, il a gagné le match face à un adversaire qui occupe la 5ème place du classement et qui jouait à 4 blocs contrairement à nous (on était 13 joueurs !!). A la fin de la rencontre, lors de la remise des prix au meilleur joueur de chaque formation, tout le monde s’attendait que Kéké touche le lot. C’était sans compter sur un certain Logan Berchier, le gardien qui a fait également un gros match.

A mon avis, si Ovechkin ou n’importe quel autre joueur professionnel, font un hat trick et ne sont pas nommés homme du match, seraient complètement franc fou eux aussi !!!

Gasso #96

———————————————————————————————————————

Loïc Jean-Petit-Matile alias Gaetan Brunner (le yo de l’emission 120’’ sur couleur 3)

Tout le monde connait Guillaume Jean-Petit-Matile ou Guichkin, star incontestée de l’équipe. Patin blanc, style de la mort, technique digne d’un certain Alex Ovechkin, vitesse incroyable… Un grand, très grand joueur qui, depuis cette saison fait plus de passes que de buts. Un miracle ;-). Il joue pour l’équipe désormais.

Vous l’avez surement remarqué, un autre Jean-Petit-Matile est dans l’équipe. C’est un peu l’homme de l’ombre pour les gens vu de l’extérieur car il est généralement la doublure de notre gardien titulaire. Depuis peu, son surnom c’est Gaëtan Brunner, le yo qui est parfois dans l’émission 120’’ sur couleur 3. Ben Loïc, il parle exactement comme ça. C’est mythique. A part ça, c’est un gars dévoué pour l’équipe. Toujours de bonne humeur, musclé comme une machine, il rigole volontiers dans le vestiaire et se mets volontiers au service de l’équipe. Lorsque nous avons aménagé le vestiaire, c’est lui qui nous a apporté les planches de bois, les outils et toute son expérience afin de mener à bien les travaux. Vous pensez bien que pour des gars tout sauf manuels que je suis ou qu’est un Ludo Chenaux par exemple (c’est juste un exemple), c’était important d’être entouré par un gars de la branche de la construction (d’autres nous ont donné un sacré coup de mains aussi). Lundi soir, à l’entrainement, on a passé sur la stéréo du vestiaire quelques sketchs avec Gaëtan Brunner, même lui rigolait, mais Fifi, lui n’en pouvait plus… Bref on s’marre bien avec Loïc, ça fait plaisir de l’avoir dans l’équipe ce Yo mec vas-y quoi !

Capture d’écran 2013-11-22 à 10.49.01

http://youtu.be/Cdy7dhnVEdA

Gasso #96

———————————————————————————————————————

Tout d’abord, merci au poulailler à Baeri de nos suivre si rigoureusement malgré nos défaites répétées. Votre soutien nous fait le plus grand bien et nous aide à vouloir devenir chaque soir meilleur!

La plume du jour est dédiée à Ernest Von Schoenenweid. Un mec de la bourgeoisie de Fribourg qu’on appelle volontiers dans l’équipe : fils unique, toutpourlespoints, la volaille, chicken nugget, l’armailli et j’en passe. Avant d’être joueur et vice-président du club, il est avant tout policier de métier et durant son temps libre estival, il s’occupe volontiers de génisses, cochons et chèvres en montagne gruyèrienne (la preuve en vidéo ci-dessous). Il fabrique même des tomes mais je n’ai jamais osé en gouter. Pourquoi tous ces surnoms? Fils unique parce que c’est le genre de gars à te donner le puck seulement quand il est dans la merde et il te laisse te débrouiller. Toutpourlespoints ça, c’est parce que même à la pause pendant les matchs il va empoigne son natel pour allé voir sur internet la feuille de match et contrôler si les arbitres lui ont mis tout les points (buts, assist). Un  grand malade ! La volaille et chicken nugget c’est par rapport à son boulot. L’armailli, c’est parce qu’on n’a pratiquement pas vu Ernest aux entrainements physique car il était tout l’été en montagne pour garder ses vaches et ses cochons.

A part ça, De Schoenenweid est un sacré bon joueur, il fait beaucoup de points et fais beaucoup pour Sarine en tant que membre du comité et vice-président. C’est d’ailleurs en tant que tel qu’il nous a présenté Frédy Bobillier qui viendra épauler coach Purro pour la suite du championnat afin de donner un nouvel impact à l’équipe. C’est d’ailleurs pour son premier match derrière le banc que nous avons gagné mercredi notre premier match à domicile contre Sensee lors du derby fribourgeois qui comptais aussi pour la coupe fribourgeoise, un des objectif du HC Sarine cette saison.

http://www.rts.ch/video/info/journal-12h45/5104427-ernest-un-gendarme-vaudois-s-etablit-tout-l-ete-dans-un-alpage-gruyerien.html

Gasso #96

———————————————————————————————————————

A Sarine, on a aussi des supporters. Rien de comparable à Gottéron mais on en a. Lors de nos matchs à domicile, hormis le cercle familial des joueurs, quelques amis et l’entourage de l’équipe adverse, il n’y a pas grand monde dans la patinoire. A l’extérieur, je ne vous en parle même pas, il est très rare d’avoir un seul supporter, ce qui peut se comprendre. En effet, voir un match de 2ème ligue à Saignelégier ou Fleurier n’a rien de très excitant.

Lors de notre déplacement à Moutier, à notre arrivée sur place 2 heures avant le début du match, on a eu une jolie surprise. Trois Fribourgeois, supporters du HC Sarine étaient déjà sur place à attendre le début du match bières à la main. Magnifique. Des vrais fans avec un énorme drapeau fribourgeois placardé sur un mûr de la patinoire au milieu de la centaine de supporters Jurassiens. Malgré la défaite, ils nous ont encouragé tout au long du match, criaient des noms d’oiseaux aux adversaires et… toujours des bières à la main. Sur les trois « malades » présents, un seul avait le permis de conduire (compliqué de se déplacer différemment jusqu’à Moutier). A la fin du match, Ludo Mark Chenaux Mowers voyant l’état de s’t’équipe décida aimablement de conduire leur véhicule et de les ramaner à bon port afin d’éviter un (potentiellement grand) accident de la route ;-). On a entendu dire que le retour avait été plus difficile pour une personne en particulier… Ci-dessous, la preuve en image.

Capture d’écran 2013-11-08 à 10.24.21

Quoi qu’il en soit, une semaine plus tard, ils étaient à nouveau présents à Fleurier mais accompagné de la copine au Mouni afin d’avoir quelqu’un pour assurer le retour sans déranger l’un des joueurs de Sarine. A n’en pas douter, ils seront présent ce soir pour le match nous opposant au leader Serrière. J’en profite pour remercier toutes les personnes qui suivent le HC Sarine, de près ou de loin.

Gasso #96

———————————————————————————————————————

Dans l’équipe, j’me répète peut-être mais on a des sacrées stars. Aujourd’hui, la star du jour c’est Kevin Pürro. Et oui, le cousin de coach Pürro. Je ne pense pas qu’il en soit son chouchou, au contraire car le patron ne fait pas de cadeaux aux gars et encore moins à son cousin. Certainement pour que personne ne puisse dire qu’il le chouchoute.

Kevin, dit Calimero depuis le début du championnat est un joueur d’exception. Les mains, le coup de patin, la vista, une condition physique digne d’un pro (normal il est personal trainer) et un sens aiguisé du but ! Ce que les gens qui ne sont pas dans le vestiaire ne savent peut-être pas, c’est que c’est un grand râleur, énorme. Quand, dans un match, il doit attendre parce qu’un des notre est pénalisé et que l’on joue en infériorité numérique, il est franc fou. Il le dit lui-même : « Je déteste ça d’attendre » ! Autre point, quand il va au McDo après un match : il est déjà sur les nerfs parce qu’on a perdu mais s’il doit attendre 5 minutes sur son cheeseburger c’est beaucoup trop. Il se lève, il râle, il dit que la miss derrière le  bar ne peut pas en avant et fini par aller chercher sa bouffe lui-même. Magique, le cirque. Mais le summum, et ça, pas toute l’équipe ne la savait car c’est sa première saison à Sarine : à l’entrainement, quand on joue, la légende dit que son équipe perd toujours. Ben effectivement, depuis que je joue avec lui, je ne l’ai jamais vu gagné à l’entrainement. Maintenant que tout le monde le sais dans l’équipe, on en profite pour le chambrer avec ça et lui, il devient fou. Un jour, il va falloir le filmer tellement c’est drôle. Je pense qu’il serait capable de foutre une châtaigne à un de ses coéquipier un de ces jours. Ah, j’oubliais, quand l’entraineur lui demande d’appliquer un système de jeu et que ça ne fonctionne pas tout de suite il dit : « c’est pas mon jeu ça, ça me va ce système ». Kevin, ne change pas, t’es incroyable !! Un pur bonheur d’être dans ton équipe.

 

Gasso #96

 

—————————————————————————————————————————–

Deux matchs, deux défaites et une casquette 9 à 2 contre Star Chaux-de-Fonds. Ayo. Coach Purro a organisé une séance pour qu’il y ait une prise de conscience de la part de toute l’équipe lundi. Une réaction est maintenant attendue sur la glace dès samedi pour le troisième match contre Vallorbe. Pour nous aider, Stéphane Neuhaus, jeune retraité en raison d’une grave blessure à la hanche mais toujours actif au sein du comité du HC Sarine va venir prêter main forte à coach Purro afin de trouver des solutions gagnantes et donner un déclic à toute l’équipe. Ce n’est pas un changement d’entraîneur mais vu que la discipline sur le banc et sur la glace nous fait défaut, le coach lui a gentiment demandé un coup de main.

Car Stéphane Neuneu Nunus Steph Neuhaus Poussin c’est quand même une légende vivante, ne l’oublions pas. C’est un peu ce qu’est Jo Mettraux pour la musique au niveau du hockey. C’est aussi le gars qui joue au chibre « geth’s » dans le car (c’est le chibre version Neuneu). En plus, il est tellement humble. Quand quelqu’un lui fait un compliment, il répond « ah ta gueule » du genre gêné. Il a fait les beaux jours du HC Sarine des 10 dernières années à lui tout seul ou presque. Il est allé ensuite donner de son expérience au HC Villars en première ligue. Là aussi, il a laissé les traces indélébiles de son passage à tel point que la commune va prochainement mettre une statue à son effigie sur la place du village. Nul doute que Neuneu va apporter beaucoup à toute l’équipe.

C’est un honneur de te retrouver dans les vestiaires et sur le banc, Nunus. Merci d’avance pour ton engagement !!!

Gasso #96

—————————————————————————————————————————–

Samedi dernier, nous avons eu notre premier match de championnat. Je ne vais pas donner plus de détails que ça sur le jeu en lui-même car notre bien cher président en a fait un résumé qui à été publié lundi matin déjà sur le site internet officiel du HC Sarine-Fribourg.

Par contre, lors des déplacements à Saignelégiez, il se passe toujours quelque chose de spécial. Les deux dernières années, nous somme montés en bus de ligne traditionnel, monstre bruit, pas de confort, un froid de canard mais les bières sont restées fraîches pour la rentrée ;-). Cette année, le club devant faire des économies, les trajets se passe en mini-bus et c’est Blaise (Gilles Corminboeuf) qui a pris la responsabilité de nous y conduire. Merci Gilles. Par contre, un problème de signalisation routier nous a fait prendre un mauvais chemin. Pour arriver finalement à la bonne destination, je vous explique même pas les routes campagnardes que l’ont a dû empreinter. Ça secouait dans tout les sens, les vaches sur le bord de la route et une maison tout les 5km mais surtout les Bovistops ne nous rassuraient vraiment pas. Finalement, nous sommes arrivés à l’heure.

Une fois arrivé, Chenaux le vendeur de rêve remarque qu’il a oublié ses patins au vestiaire… Non mais bon! Oublié le truc le plus important pour jouer au hockey, faut le faire. Chapeau Ludo. Heureusement qu’on a des stars qui se déplacent avec deux paires de patins dans le sac et que Pirell à pu en prêter. Hé oui Pirell, encore lui, le grand Jéremy Perler, numéro 90, dans tous les bons coups machin.

Suite à ce match, coach Purro n’était pas satisfait du tout de notre positionnement tactique. Raison pour laquelle, mercredi, nous avons eu droit à une bonne théorie à la salle de conférence à la BCF-Arena avant l’entrainement. Et j’peux vous dire, avec lui ça badine pas. Changements dans l’alignement, sortie de zone, position pour le fore-checking, on a tout revu ! C’était important car samedi, nous jouons contre La Chaux-de-Fonds

Gasso#96

—————————————————————————————————————————–
Le président est un docteur, un vrai de vrai

Dimanche passé, nous avons disputé notre dernier match de préparation à Kandersteg contre le HC Schwarzenburg. Le HC Sarine s’est imposé relativement facilement sur le score de 6-1 contre une équipe qui finissait un week-end de camp d’entrainement. C’est toujours bon pour la confiance de gagner ce genre de match même si peu de leçon peuvent en être tirées… Quoi que…… Notre très cher Président, Monsieur Kym Schnarrenberger, chef d’entreprise hors du hockey est venu voir son équipe dans les alpes bernoises. On a eu plaisir de voir qu’il suit son équipe même un dimanche soir pour ce genre de match. Mais quand moi je vous dis que peu de leçons sont à tirer de cette partie, pour lui c’est différent. Une fois le match terminé, je suis sorti faire un décrassage et là, M. Le Président m’attendait dehors. C’est à ce moment là que j’ai réalisé à quel point l’homme fort de toute une équipe, de toute une ville et même de tout le canton était un fin connaisseur du hockey sur glace. J’ai eu droit à une théorie monstre sur tous les joueurs. Tous y sont passés. Voici quelques unes de ses remarques (résumées, car sinon il faut 3 pages pour les noter) :

Vincent Aebischer (le surfeur venu de Guin après avoir mis de côté ses patins pendant 2 ans) : je lui dis : il est bon celui là… il me répond : « manque de compétition ».hahahahahahahahahah

Pirell Perler 90, une de nos vedette : « à part son tacle, on ne l’a pas beaucoup vu, mais ce n’est qu’un match et je sais qu’il est capable de faire la différence ».

Guichkin Jean-Petit-Matile : « il a effectué un travail défensif extraordinaire » (normal qu’il en dise du bien, c’est son frère ;-)).

Cooks : «  il a fait un bon match ».

Le Cudre : « c’est un leader mais il prend trop de pénalité ».

Chenaux : « il est en confiance après son but du match contre le Mouret ».

Baeri l’armoire : « un petit premier tiers pour oublier le skater et les deux derniers énorme, le meilleur homme sur la glace ».

La ligne des frangins et du rejeton (Kevin Purro et Matcheu Würst les frangins. Stauffrrrr, le rejeton) : «  ils font du beau jeu ».

Bref, tout ceci n’est qu’un résumé, je vous jure, notre président est un sacré docteur mais ça tout le monde le savait, lui le premier. A part toutes ses « critiques » on a beaucoup de chance d’avoir un président autant investit pour notre cher HC Sarine. Merci pour tout Monsieur le Président !!!!

Ah oui et en parlant de docteur, le président à pris la décision de faire des résumés de matchs qui seront publiés sur le site. Soyez nombreux à vous connecter le lundi matin afin de lire un passionné, un expert, un Spielberg du hockey ;-).

Gasso #96

—————————————————————————————————————————–

Le week-end passé, c’était la bénichon au centre ville de Fribourg. Menu traditionnel, piste de danse avec orchestre, vin, bières, poire à botzi et plein de roublards dans la cantine. Le HC Sarine tenait un bar afin de remplir un peu la caisse du club qui est rarement très remplie malgré nos nombreux généreux sponsors et donateurs. En parlant de bar et de sponsors, nous organisons notre repas de soutien le 30 novembre 2013 à la salle communale de Marly. Avis aux amateurs de belles soirées, celle-ci s’annonce plutôt festive avec de nombreux invités surprises. Bon, on parlait de bar là… Tous les joueurs ont bossé et notre présence à été appréciée. Le vendredi a été assez calme car nous avions un match à Neuchâtel le samedi soir. Par contre, de retour de Neuch, la plupart de l’équipe s’est naturellement rendu dans la cantine pour prendre une-deux binches. Les stars étaient présentes. Pirell Perler, Le Cudre, Chenaux, Le président Schnarrenberger, Cooks et bien d’autres. J’ai entendu dire que la soirée avait été bien arrosée et que par la suite certains ont continué la fête. Cooks était, parait-il « by night » hahahahahaha. Lui, il n’a a pas pu finir au Rock pour manger des chicken avec les autres. J’ai même eu vent d’un truc assez improbable. Arrivé devant son immeuble, il ne savait plus trop où il habitait je crois ;-). Il a fini par trouver son appart mais j’crois qu’il a essayé plusieurs portes. Enfin bon, ça peut arriver à n’importe qui mais un gars comme lui avec une telle hygiène de vie ça reste dans les mémoires. Sacré Cooki Dingler.

Gasso #96

—————————————————————————————————————————–

Nom : Chenaux, prénom : Ludo, profession : vendeur de rêve

Ludo, c’est un mec un peu spécial dans l’équipe. Déjà, son parcours dans le hockey est hors du commun. Après quelques années de junior, il a arrêté le hockey. Puis, il a repris son sport favori en coupe de la glâne, une ligue de « garage » fribourgeoise. En 2011, il joue en 4ème ligue, sous les couleurs du HC Marly Eagles, une équipe fantôme gérée par un directeur général un peu bizarre ;-) mais qui comptait dans ses rangs le fameux Jo Mettraux, chanteur phare de tout le canton de Fribourg et hockeyeur d’exception. La saison 2012-2013 aura été sans aucun doute le tournant de sa carrière puisque il signe un contrat à vie au HC Sarine. Dès le début, Ludo n’a eu aucun problème d’adaptation. Il a une telle facilité à faire le pitre qu’il est devenu le copain de tous les joueurs de l’équipe. Pis, en plus de ça, faut dire qu’il a un talent de séducteur surnaturel maniant le coup de l’hélicoptère mieux que personne. A CE QU’IL PARAÎT. Incroyable !!! Vendeur de rêve je vous dis.

Lors de notre premier match amical contre Le Mouret gagné difficilement 7-5, Le grand, l’immense Chenaux a frappé un grand coup. La scène : il reste 3 minutes de jeux, nous menons 6-5, le match est tendu. Coach Purro envoie sur la glace la triplette à Ludo mais lui il oublie d’embarquer sur la glace. Tout le monde lui crie dessus, il se réveil, saute sur l’aire de jeu, récupère le puck au centre de la patinoire et nous sort un coup de maître, un qu’on avait jamais vu jusqu’ici. Il longe la ligne bleue, se retrouve en un contre un. C’est là qu’il envoie un shoot décroisé à mi-hauteur d’une puissance infernale et marque. Et ouais, Ludo le vendeur de rêve offre la victoire à Sarine. MERCI LUDO, TU NOUS VENDS DU RÊVE !!!!!

Gasso #96

—————————————————————————————————————————–

Dans l’équipe, il y a pas mal de joueurs qui ont un ou des surnoms. On a Le Cudre ou polyvalent (Alexandre Cudré-Mauroux), TPQ* (lui, j’ose pas donner son nom), Guichkin (Guillaume Jean-Petit-Matile), Cooks (Alexandre Uldry), Jean-Mich (Michel Ayer, Blaise (Gilles Corminboeuf), fils unique (Ernest Schoenenweid) et bien d’autres. Depuis deux saisons, Gaël Meyer fait parti des attractions du HC Sarine. Très petit, il patine comme une fusée, se prend des boîtes par des gars 2x plus grands que lui et enfile presque autant de buts que de présences sur la glace. Et tout ça alors qu’il a encore l’âge pour jouer en juniors. Cette saison d’ailleurs, il a pris la décision de disputer la saison avec les élites B de Sensee mais patine quand même pour l’équipe sous licence B. Bref Gaël a des atouts non-négligeables en matière de hockey mais il a une spécificité encore plus Marquante. Son surnom à lui, c’est JUSTIN BIEBER. Il lui ressemble énormément au niveau du visage et de la taille mais il a un corps beaucoup plus musclé. Il a pris du poids grâce à ses entrainements physiques poussés avec les élites et on le sens encore plus fort que les saisons passées. Venez nombreux voir l’une des plus belles attractions du championnat de 2ème ligue dès demain en match amical contre Le HC Le Mouret à 20h à la patinoire de Marly.

*TPQ = Tout Pour la Quille (son hobby c’est le bowling).

Gasso #96

 

Capture d’écran 2013-09-13 à 11.29.28

—————————————————————————————————————————–

Sarine – OM 0-1

Une fois n’est pas coutume, nous allons causer football. Dans l’équipe, pas mal de joueurs suivent l’une ou l’autre équipe des championnats étrangers et surtout français. Il y a Ludovic Marc Mowers Chenaux et Alex Cooks Stecher pour le PSG. Côté OM, Pirell Perler la star qui porte le n° 90(se référer à la plume de Gasso n°1), le Cudre et surtout Coach Purro sont des grands fans. Dans le vestiaire ça chambre pas mal des deux bords mais ce n’est pas là le problème, c’est même plutôt marrant d’ailleurs. Pour la petite histoire, les trois mecs fans de l’OM sont allés voir le match dimanche au Vélodrome. Coach Purro nous a promis qu’il arriverait à temps à Fribourg avec ces joueurs préférés qui avaient fait le déplacement marseillais avec lui pour le premier entrainement de cette semaine de match. Ce qui devait arriver arriva. Les joueurs n’étaient pas sur la glace et l’entraineur non plus. On ne sait pas trop si la raison de cette absence est due à leur tristesse évacuée dans les bars du vieux port ou si le réseau ferroviaire français était bloqué à cause d’une de leur nombreuse grève ou autre. Dans tout les cas, pour certains, L’OM est plus important que leur propre équipe de hockey. Maintenant, il est possible que se soit la dernière plume de Gasso car je pense que le coach va me virer. ;-). Mais dans tous les cas, BRAVO l’OM.

Gasso#96

—————————————————————————————————————————–

Voilà, on y est!! Première semaine sur la glace de la BCF Arena à la fin de ce mois d’août. Il faut dire que le HC Sarine 2013-14 n’a rien à voir avec celui de ces dernières années. 22 joueurs présents pour l’entrainement, c’est presque du jamais vu, du moins ces 4 dernières années. Parmi tout ce monde, pas mal sont nouveaux, dont certaines stars. Des renforts de choix pour un club comme le notre. Mais, un d’eux est une véritable vedette, une vraie. C’est Jérémy Pirell Perler. Pour preuve, il est le seul homme connaissant le hockey a osé porter le  n° 90 dans cette patinoire. Son bagage hockeyistique est hors norme. Il a une facilité déconcertante à manier le puck. La preuve, c’est lui qui montre les exercices aux autres. C’est un exemple pour n’importe quel hockeyeur, ce bonhomme. Les très nombreux supporters du HC Sarine peuvent déjà se réjouir de le voir à l’œuvre, lui et ses coéquipiers dès le 1er week-end d’octobre pour le début du championnat. Mais d’ici là, coach Purro va encore nous faire souffrir…

A bientôt

Gasso #96

 

image

logofinaux-01

Capture d’écran 2016-11-18 à 12.02.19
Capture d’écran 2016-11-18 à 11.55.16
Capture d’écran 2016-10-29 à 16.16.31
Capture d’écran 2016-09-14 à 12.44.25
Capture d’écran 2016-09-14 à 12.34.47
Capture d’écran 2016-09-14 à 12.16.06
Capture d’écran 2016-09-14 à 12.18.34
Capture d’écran 2016-09-14 à 11.08.42
FINAL_LOGO_Boschung2 2
Capture d’écran 2016-09-14 à 11.45.26
Capture d’écran 2016-09-14 à 12.11.16
Capture d’écran 2016-09-14 à 12.28.50
Capture d’écran 2016-09-14 à 12.21.42
Capture d’écran 2016-09-14 à 12.30.44